.

.

Retour de la collecte des bacs noirs une fois par semaine du 1er avril au 31 octobre

Jeudi, 21 Mars, 2019 - 14:30

La Ville de Salaberry-de-Valleyfield rappelle à ses citoyens que, du 1er avril au 31 octobre, les matières résiduelles seront collectées chaque semaine : le vendredi pour l’ensemble de la ville, à l’exception du centre-ville qui se fait le mardi. La collecte aux deux semaines en alternance, selon le quartier, sera effective à partir du 1er novembre 2019, alors que la collecte des matières organiques sera implantée dès le mois d’octobre sur l’ensemble du territoire par la MRC de Beauharnois-Salaberry.

Conformité | La Ville rappelle aussi que le bac conforme est le seul contenant admissible lors de la collecte des déchets, qu’un seul bac conforme par maison unifamiliale est ramassé et qu’aucune matière à l’extérieur n’est collectée à moins d’une collecte spéciale : encombrants (1er vendredi du mois) et résidus verts.

Matières interdites à la collecte | Il arrive encore que des matières interdites à la collecte se retrouvent dans le bac pour aller à l’enfouissement au lieu de passer par l’Écocentre afin d’être traitées adéquatement, en respect de l’environnement, et d’être valorisées quand cela est possible. Voici celles qui sont interdites : les matériaux de construction, rénovation et démolition, les pneus et pièces automobiles, les matières dangereuses (chlore, peinture, huiles, etc.), la terre, le sable, le gravier, la boue, le fumier, les réfrigérateurs, congélateurs ou appareils de climatisation, la pierre, la brique, l’asphalte, le béton, les litières d’étable, d’écuries ou de poulaillers, les cadavres d’animaux, les téléviseurs, le matériel informatique ou électronique, les résidus liquides et les matières recyclables non souillées à mettre au bac de récupération, etc..

Manque de place? Bac trop lourd? | David Funk, technicien en environnement à la Ville de Salaberry-de-Valleyfield, est souvent interpelé par les citoyens qui n’en ont pas assez avec un bac de 360 litres. « Il faut s’assurer que toutes les matières qui sont dans le bac sont autorisées à la collecte et que les matières recyclables sont disposées dans le bac bleu. L’occasion est surtout parfaite pour adopter de bonnes pratiques et réduire ses déchets. Le bac noir, comme la collecte des encombrants, doit toujours être la dernière option. Il faut penser réduction à la source, réemploi, recyclage et profiter des collectes spéciales dédiées aux surplus de carton, aux résidus verts, aux arbres de Noël et aux matières organiques (projet pilote, étendu à tous en octobre 2019). Enfin, en cas de surplus, les déchets doivent être apportés à l’Écocentre. »

Un choix environnemental, mais surtout plus économique | L’amélioration des performances environnementales permettra à la Ville de réaliser des économies en évitant les sanctions financières reliées à la non-atteinte des objectifs en termes de réduction des matières enfouies et en réduisant les redevances imposées pour l’enfouissement des déchets, lesquelles se chiffrent actuellement à 22,57 $ la tonne. En 2017, la gestion des déchets ultimes a coûté 2,4 millions à la communauté campivallensienne. C’est pour cela qu’aujourd’hui le « Bon débarras ce n’est plus un choix ».

Information : ville.valleyfield.qc.ca/collecte