.

.

Agrandir son bac bleu : couvercle sans séparateur offert à l’Écocentre

Lundi, 13 Mai, 2019 - 15:00

La Ville de Salaberry-de-Valleyfield informe ses citoyens qu’elle offre gratuitement des couvercles standards non compartimentés pour les bacs bleus alors que, depuis 2012, il n’est plus nécessaire de séparer les matières dans le bac de récupération, le mode « pêle-mêle » étant accepté. Ce changement permet non seulement de faciliter la participation citoyenne, mais contribue aussi à accroître la performance de la collecte sélective en augmentant le volume disponible dans le bac d’environ 60 litres.

700 couvercles gratuits

Pour se procurer le couvercle non compartimenté, il faut se rendre à l’Écocentre (2 575 boulevard Monseigneur-Langlois)  en rapportant la cloison et le couvercle du bac de récupération après l’avoir retirée. Il s’agit d’un prérequis pour la remise du nouveau couvercle, d’autant plus que le plastique qui constitue les cloisons sera récupéré.

En raison de la quantité limitée, l’attribution des couvercles s’effectuera aux 700 premières personnes qui se rendront à l’Écocentre. Ces couvercles sont disponibles exclusivement pour les résidents de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield.

Retrait et installation du couvercle

Un guide explicatif est disponible sur le site Web de la Ville : ville.valleyfield.qc.ca/guide-couvercle-bac afin d’aider les citoyens à retirer le vieux couvercle et la cloison du bac et à installer le nouveau. L’opération est simple et peut s’effectuer en quelques minutes.

Participation essentielle des citoyens

Le changement de couvercle facilite la récupération et permet d’augmenter la quantité de matière à récupérer. Le bac est plus logeable : environ 60 litres de plus. Il ne reste plus qu’à compter sur la participation des citoyens, essentielle à la réussite de la collecte sélective. C’est uniquement par leur engagement que l’on pourra atteindre les objectifs de réduction des matières résiduelles fixés par le Plan d’action en développement durable avec une majeure en Environnement (PADD-E) et la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles.