.

.

La parole aux citoyens : les Campivallensiens invités à réfléchir aux solutions pour la politique en développement social

Mardi, 25 Septembre, 2018 - 10:45

La Ville de Salaberry-de-Valleyfield invite ses citoyens à réfléchir aux solutions pour améliorer les conditions de vie ici à l’occasion d’une consultation citoyenne, dans le cadre de la mise à jour de sa politique en développement social, le mercredi 10 octobre, 18 h 30, à l’édifice Jean-H.-Besner (parc Delpha-Sauvé) en présence du maire, Miguel Lemieux et les membres du comité de pilotage de la politique. Alimentés par de nombreuses données statistiques, la consultation par groupe de réflexion se fera autour de thèmes aussi variés que la famille, les jeunes, les aînés, le transport, la sécurité alimentaire, les saines habitudes de vie, les loisirs et les sports, l’habitation, l’accessibilité aux ressources et services, la criminalité, l’implication communautaire, etc.

« Si notre développement économique a le vent en poupe et nous réjouit, il ne faut pas en oublier les enjeux sociaux de notre communauté, et spécifiquement ceux liés aux aînés et aux familles. Jeunes, parents, retraités, nous sommes tous concernés et il n’y a qu’ensemble que nous pourrons trouver des solutions pour améliorer notre qualité de vie au quotidien et bâtir un milieu dans lequel il fait, jour après jour, de plus en plus bon vivre. » - Miguel Lemieux, maire de Salaberry-de-Valleyfield.

Comme l’a souhaité  le conseil municipal, la nouvelle Politique en développement social intégrera la Politique familiale et la démarche Municipalité amie des aînés (MADA), précédemment réalisées en parallèle. « La ville, le quartier et le voisinage sont d’abord et avant tout des milieux de vie : on y habite, on y travaille, on s’y engage socialement, on s’y divertit, on y crée des liens et on choisit d’y ancrer sa vie familiale. En développant les communautés, nous touchons forcément les familles, les aînés, les enfants tout en tenant compte des clientèles vulnérables. Cette politique veut harmoniser l’ensemble des actions envers ses citoyens et amener une cohérence de ses interventions pour amener une meilleure cohésion sociale », a précisé Annie Jalbert-Desforges, coordonnatrice à la vie communautaire.

Les organismes seront consultés le 3 octobre, une semaine avant les citoyens, afin de conduire un travail préparatoire. Les acteurs clés seront rencontrés entre novembre et décembre et des groupes de discussion se tiendront entre janvier et février, pour une adoption prévue en mai 2019.

Par le passé, la Politique en développement social a conduit à l’aboutissement de grandes réalisations telles que le déménagement de la maison des jeunes dans des nouveaux locaux et l’aménagement du SkatePlaza, le projet Centre-Ville Jeunesse, la politique d’accréditation et de soutien des organismes, la Politique alimentaire, le soutien financier du comité sécurité alimentaire, le programme de subvention aux couches lavables ou encore la capsule Vie Pétillante aînés.

Réservation obligatoire – places limitées : 450 370-4390