.

.

Quartier #7 — Jules-Léger

Situé au sud de la ville en bordure du grand canal de Beauharnois, le quartier Jules-Léger offre un accès privilégié à l’autoroute 530.

Description du territoire

  • Quartier Jules-LégerSuperficie : 10,3 km2

  • Résidentiel et commercial sur 38 % de la superficie du quartier. Secteur résidentiel dynamique avec résidences de type unifamiliales

  • Artères principales : boulevard des Érables et boulevard Gérard-Cadieux, chemin Larocque, rues Saint-Thomas, Jacques-Cartier et autoroute 530

  • Artères commerciales principales : rue Jacques-Cartier et chemin Larocque (commerces de proximité)
     

La petite histoire
Pourquoi le quartier Jules-Léger? Pour rendre hommage à Jules Léger, décédé en 1980 et qui a occupé  les postes d’ambassadeur du Canada à l’OTAN (1958-1962) et d’ambassadeur du Canada à Paris (1968-1972). Il est surtout reconnu pour avoir donné une aura intellectuelle au poste de gouverneur général du Canada qu’il a occupé avant sa retraite (1974-1979). Fait inusité, c’est le seul gouverneur du pays dont le portrait officiel dépeint également sa femme, Gabrielle, en raison de l’aide considérable qu’elle lui a apporté dans l’exercice de ses fonctions, aux lendemains d’un accident célébro-vasculaire.

 

Nerf économique de la Ville

Délimité par le grand canal de Beauharnois, le boulevard des Érables et la rue Poissant, le quartier Jules-Léger donne directement accès aux autoroutes 530 et 30 et aux campagnes de la région voisine.

Ce quartier se distingue a priori par la présence du parc industriel et portuaire Perron. Abritant l’un des rares ports de propriété municipale au pays, ce parc en expansion accueille la majorité des entreprises industrielles locales et, avec elles, des milliers d’employés, dont une majorité de Campivallensiens, agissant comme un poumon économique majeur de la région.
 

Commerces et organismes de proximité

Le quartier Jules-Léger, c’est aussi plusieurs commerces de proximité qui ont pignon sur la rue Jacques-Cartier et sur le chemin Larocque et qui contribuent à favoriser le bon voisinage. À ces commerces se greffent différents organismes sans but lucratif, par exemple, l’Antichambre 12-17 vers lequel se tourne les adolescents en situation précaire ou d’itinérance et l’Entraide pour monoparentales et familles recomposées du Suroît qui défend et promeut les droits et les intérêts de ces familles. C’est aussi dans ce quartier que se retrouve le seul hôpital de la grande région ainsi que le Centre jeunesse de la Montérégie.
 

Où s'établir?

Occupé par des résidences de type unifamilial, le secteur propose aussi de nouveaux développements aux personnes intéressées à s’y établir. Le Domaine des Érables et le projet de la rue Despocas permettent la construction et l’achat de maisons unifamiliales, alors que le projet Place Carrière offre, pour sa part, des condominiums. Ce quartier est donc à la portée de toutes les bourses et peut accueillir de nouveaux résidents.

Trouvez une résidence à Salaberry-de-Valleyfield

 
 


Écoles
Mieux encore, en s’établissant dans ce quartier, les enfants y grandiront. En effet, on y retrouve la seule école d’enseignement secondaire du territoire (Baie Saint-François). Les jeunes qui ne poursuivent pas leurs études au Collège de Valleyfield voisin peuvent encore s’y éduquer, en fréquentant le centre de formation professionnelle de la Pointe-du-Lac (lequel, d’ailleurs, occupera bientôt les locaux de l’ancienne école primaire Dominique-Savio) qui offre une douzaine de programmes et l’entreprise d’économie sociale et d’insertion Surbois, spécialisée dans la transformation du bois d’œuvre.

  • École secondaire de la Baie-Saint-François (70, rue Louis-VI-Major)
  • École primaire Edgar-Hébert (161, rue Saint-Thomas)
  • Centres de formation :

Parcs pour tous

Le quartier Jules-Léger peut se vanter de ses 11 parcs de quartier. La plupart d’entre eux possède des structures de jeux ou des terrains aménagés pour pratiquer certains sports, comme le soccer. Dans ces parcs, les visiteurs peuvent se reposer et profiter des aires de pique-nique.  Un accès au Parc régional de la MRC Beauharnois-Salaberry, via le Parc des Bâtisseurs, permet aux cyclistes et aux marcheurs de rejoindre le sentier et aux amateurs de profiter du plein-air.

 

Garderies

Pour connaître la garderie la plus près, consultez le Localisateur des services de garde du ministère de la Famille.