.

.

Trottoirs

Pendant la période hivernale, soit du 15 novembre au 15 avril de chaque année, la Ville doit rendre accessible aux automobilistes et piétons près de 300 km de rue ainsi qu’une très grande partie de ses trottoirs, soit environ 90 km. Elle procède aussi au déneigement de 6 bâtiments, 20 abribus et près de 58 000 m² de stationnement répartis sur 60 sites de stationnements ou allées de bâtiments. Elle doit aussi procéder au déglaçage des rues et des trottoirs et procéder au ramassage sur plus de 56 km. On compte en moyenne entre 15 à 20 déblaiements pour des chutes de neige hivernales totalisant 200 cm et une trentaine d'opérations de déglaçage durant une même période. Le ramassage se fait de 6 à 7 fois durant tout l’hiver.

Pour ce faire, la Ville s’est dotée d’une politique de déneigement dont l’objectif est de faciliter les opérations de déneigement des voies de circulation et des places publiques, en établissant des critères, des pratiques et des procédures d’exécution des ouvrages hivernales, le tout de concert avec ses entrepreneurs. De plus, cette politique permet d’uniformiser le niveau de service tout en tenant compte des coûts annuels et de la sécurité de tous les usagers de notre réseau routier et des places publiques. Cette politique implique donc une planification pré-saison portant sur tous les aspects de l’exploitation incluant les parcours, les sites et les priorités de déneigement.

Cette planification du déneigement débute par le classement des rues et trottoirs en établissant un plan de déneigement et de lutte contre la glace dont l’objectif est de réduire les risques d’accident et d’économiser sur les coûts d’opération, le tout dans le respect de l’environnement. Pour être efficace, le déneigement doit présenter des procédures de travail bien établies que ce soit pour le chargement de la neige, le déglaçage, le choix de fondant ou d’abrasif, en tenant compte des heures de pointe, des artères principales, de la période du temps de fêtes, etc. Une fois le contexte précisé, la Ville procède au déblaiement de trottoirs compris dans le centre d’activités où l’on retrouve une concentration de commerces et de services privés et publics, des écoles, des églises, des cliniques et du centre hospitalier ainsi que les résidences pour les personnes du troisième âge.

Grâce à cette politique, des critères de déblaiement des trottoirs et des voies piétonnes ont été établis afin d’assurer aux piétons, de façon sécuritaire et continue, l’accès aux points de commerces et de services compris sur le territoire municipal.