.

.

Nettoyage de rivières

Longtemps communément appelée « la rivière aux étr… », il a fallu bien des efforts pour redonner à la rivière Saint-Charles une qualité digne de ce nom. De par les activités de nettoyage de grande envergure des berges et du fond de l’eau, il a été possible d’améliorer peu à peu la qualité de l’eau de la rivière et d’en redonner l’accès aux citoyens. Néanmoins, sa facilité d’accès en fait un lieu propice pour se débarrasser d’objets de toutes sortes.

Ces déchets qui dérangent tout le monde...

Tout d’abord remarqués à cause de la pollution visuelle qu’ils constituent, les déchets qui se retrouvent sur les berges ne dérangent pas uniquement nos yeux. En effet, ils ont un impact très négatif sur la faune et la flore environnante. Dans un premier temps, ils peuvent être déplacés, par le vent ou l’eau, dans les cours d’eau à proximité. Ces déchets constituent des pièges et obstacles pour les animaux aquatiques, mais ils peuvent aussi les ingérer, ce qui peut leur occasionner des blessures, voire même leur mort.

Dans un second temps, les déchets qui restent sur la berge se décomposent et libèrent des substances toxiques qui, absorbées par les plantes ou lessivées par le ruissellement dans les cours d’eau avoisinants rendent l'eau toxique. Que ce soit en se décomposant sur la terre ferme et en toxifiant le sol, ou en se retrouvant dans l’eau et en empoisonnant les animaux qui y vivent, ils sont une plaie pour la bonne santé des écosystèmes et en tant qu’humains, nous pouvons également vivre des répercussions, directement ou indirectement.

Activité de nettoyage de la rivière Saint-Charles

Le 14 juin 2014 se tenait une activité de nettoyage des berges de la rivière Saint-Charles organisée par le Comité Zip du Haut-Saint-Laurent, le PRAQ et la Ville de Salaberry-de-Valleyfield. Cette activité, organisée dans le but de répondre à la demande d’une citoyenne ayant remarqué le piètre état des berges de la rivière, fut un franc succès. En tout, une trentaine (30) de bénévoles se sont joints à nous pour réaliser ce nettoyage et ainsi permettre à la faune et la flore de reprendre leur juste place. Cette année, ce sont les deux (2) rives de la rivière qui ont pu être nettoyées entre le pont de la rue Fabre et le pont de la rue Saint-Charles.

Plusieurs types de matières résiduelles ont été récoltés le long des berges tels qu'un vieux matelas, des sacs de vêtements et d’ordures, un écran d’ordinateur, plusieurs résidus verts, etc. Puisque les déchets se retrouvant sur les berges sont très nuisibles à l’environnement, autant parce qu’ils rendent le sol et l’eau toxique que parce que les plantes et les animaux peuvent s’y emprisonner, nous invitons la population à suivre les règlements de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield concernant la manière dont ils se départissent de leurs déchets.