.

.

Eau potable de première qualité

EAU DE PREMIÈRE QUALITÉ

L’Unité eau et environnement assignée à l’usine de filtration de Salaberry-de-Valleyfield maintient de hauts standards de qualité quant aux normes qu’elle applique sur l’eau potable. Aux quatre heures, les analyses suivantes sont effectuées : chlore libre, chlore total, turbidité, pH,  température et, une fois par jour, l’aluminium résiduel». 

 

Les responsables de l’usine prélèvent quotidiennement des analyses de coliformes totaux sur l’eau traitée et l’eau brute. Le contrôle bactériologique du réseau est effectué par un laboratoire accrédité, à raison de trente-cinq échantillons mensuels qui sont relevés à différents endroits sur le territoire, entre autres aux extrémités du réseau.

Par ailleurs, ils contrôlent aussi la turbidité une fois par mois, les substances organiques, les trihalométhanes (THM) et nitrites-nitrates quatre fois par année, ainsi que les substances inorganiques annuellement. Le ministère du Développement durable, Environnement et Parcs effectue un suivi rigoureux sur l’eau brute qui nous alimente en raison de la législation qui régit ce secteur névralgique.

Pour conserver cette ressource précieuse, chaque année, une campagne de sensibilisation à l’économie d’eau potable est initiée. Conséquemment, un préposé circule sur le territoire de la municipalité afin de veiller à l’application du règlement concernant l’arrosage, permis uniquement de 20 heures à minuit, entre le 1er mai et le 1er octobre, selon les jours pairs et impairs correspondant aux numéros civiques pairs et impairs. Afin d’informer les citoyens, un billet de courtoisie est remis aux gens qui ignorent le règlement. Cependant, après ce premier avis, ils sont passibles d’une amende de 100 $ à 500 $.