.

.

Une entente intermunicipale en matière de loisirs au bénéfice des citoyens de Saint‐Stanislas‐de‐Kostka

Lundi, 26 Novembre, 2018 - 13:45

Une entente intermunicipale a été conclue entre la Municipalité de Saint‐Stanislas‐de‐Kostka et la Ville de Salaberry-de-Valleyfield afin que les les Staniçois/ses aient accès à toutes les collections et services offerts par la bibliothèque Armand‐Frappier. Cette entente permettra à tous ses citoyens d’augmenter de façon appréciable leur offre de lecture et d’activités en loisirs.

Le contenu du protocole | Cet accord important constitue une avancée majeure en terme de collaboration intermunicipale. « Cette entente, issue de nos démarches de consultations portant sur la Politique familiale, Municipalité amie des enfants et des ainés, nous permet aujourd’hui d’offrir un premier service augmenté à l’ensemble de notre population. En effet, en s’associant à la bibliothèque Armand‐Frappier, la nôtre pourra s’accroitre davantage par une offre de service renouvelé, des accès à des ressources beaucoup plus vaste et à proximité, et ce, toujours à un meilleur cout. C’est ainsi tous les citoyens qui pourront en bénéficier en ayant accès à l’ensemble des succursales et à notre bibliothèque. » — Maxime Boissonneault, directeur général de la Municipalité de Saint‐Stanislas‐de‐Kostka. Dans un premier temps, La Ville de Salaberry-de-Valleyfield s’engage à donner accès à tous les citoyens de la Municipalité de Saint-Stanislas-de-Kostka aux services et collections de la bibliothèque Armand‐Frappier, comme l’ont les Campivallensiens. L’entente prévoit aussi de poursuivre le développement de la bibliothèque Maxime-Raymond et d’intégrer ses 7 000 titres au catalogue de la bibliothèque Armand-Frappier (système Koha). En termes de gestion, les budgets de la bibliothèque Maxime-Raymond seront sous la responsabilité de celle d’Armand-Frappier, toujours sous approbation de la Municipalité de Saint‐Stanislas‐de‐Kostka, les acquisitions des documents, à partir de janvier 2019 seront aussi délocalisés. Bien entendu, les choix de documents tiendront compte des particularités propres de la bibliothèque de Saint-Stanislas-de-Kostka comme des suggestions d’achats venant de ses citoyens et respecteront les budgets alloués. L’équipe de la bibliothèque Armand-Frappier verra à traiter les documents (recevoir, valider, ajouter de la notice bibliographique, effectuer la préparation matérielle). Une navette sera mise en place afin de permettre la circulation entre les bibliothèques. En somme, cette entente permet l’intégration de la bibliothèque Maxime-Raymond à l’intérieur de la bibliothèque Armand‐Frappier, devenant par le fait même une succursale de cette dernière.

L’offre de la bibliothèque | La bibliothèque Armand-Frappier compte 150 000 livres, 1 100 livres numériques, 10 000 numéros de périodiques dont 445 abonnements courants, plus de 8000 films et C.D. Elle abrite aussi d’importantes collections de généalogie, d’histoire locale, de bandes dessinées et de partitions musicales. Le catalogue complet de la bibliothèque se consulte en ligne : www.valleyfield.koha.collecto.ca. La collection complète de la bibliothèque Maxime-Raymond sera disponible sur le même site, et ce, à partir du 1er janvier 2019.

Se procurer une carte d’abonné | Les Stanisçois/ses sont invités à se présenter à la bibliothèque Maxime-Raymond, au 117, rue Centrale, Saint‐Stanislas‐de‐Kostka, à la bibliothèque Armand‐Frappier : 80, rue Saint-Thomas, Salaberry-de-Valleyfield, ou à la succursale de Saint-Timothée située au 4949, boulevard Hébert, Salaberry-de-Valleyfield. Vous devez avoir en votre possession une pièce d’identité avec votre photo et adresse démontrant votre lieu de résidence.

Dates à retenir | Dès maintenant, les citoyens de Saint‐Stanislas‐de‐Kostka ont accès à la collection locale de la bibliothèque Armand‐Frappier. Au 31 décembre 2018, l’entente avec Réseau‐biblio Montérégie arrivera à terme.